Étiquette : cinéma

Lire la Suite

Du cinéma au musée du Louvre : rencontre avec Pascale Raynaud, la programmatrice de l’Auditorium

A l’occasion du cycle de films « Autoportrait en voyageur » qui se déroule jusqu’au dimanche 29 avril à l’Auditorium du Musée du Louvre, Revus et Corrigés a rencontré Pascale Raynaud, responsable de programmation cinéma de l’Auditorium. Elle nous a présenté ce cycle autour des carnets de voyage et l’ambition cinématographique mais surtout pluridisciplinaire de cette belle salle de 450 places.

Lire la Suite

Au-delà de l’Histoire : The Big Red One de Samuel Fuller

Caporal Fuller, au rapport

Œuvre somme, synthèse, biaisée, incomplète, reconstruite… tant d’adjectifs s’accolent parfaitement à Au-delà de la gloire de Samuel Fuller. Cinéaste d’avant-garde et insoumis, il sortit en 1980 ce que beaucoup considèrent a posteriori comme son plus grand film, à contre-courant d’une époque tournée vers les nouveaux rois d’Hollywood qu’étaient Spielberg, Lucas ou Coppola. A posteriori ou à titre posthume, car Au-delà de la gloire ne satisfera pleinement les défenseurs de Fuller qu’en 2004 et à raison. La version longue reconstruite à l’initiative de sa femme Christa – en charge de son héritage – et du journaliste et documentariste Richard Schickel redonna au film l’ampleur souhaitée initialement au projet.

Lire la Suite

ALICE COMEDIES, VOLUME 2

L’intrigue :


Après le succès du premier volume, retrouvez Alice dans quatre nouvelles aventures, un régal pour petits et grands avec pour ce nouvel opus une bande originale composée par l’Orchestre de Chambre d’Hôte et Manu Chao !
JOUR DE PÊCHE : Alice s’échappe en douce avec sa bande de copains pour une partie de pêche pleine de surprises: mais elle se retrouve au Pôle Nord avec les esquimaux !
LA MAGIE DU CIRQUE Alice et son ami Julius jouent les équilibristes et le lion croque le dompteur ! C’est un cirque de folie !
L’OUEST MOUTONNEUX – Alice repart à la conquête du Far West et nous refait l’attaque de la diligence.  Avec l’apparition d’un nouveau méchant: Pat Hibulaire !
ALICE JOUEUSE DE FLÛTE : Une interprétation très libre du Joueur de flûte de Hamelin : mais Alice et Julius se confrontent à des souris.. pas si bêtes que ça…