La revue

n°4 – été 2019

IL ÉTAIT UNE FOIS 1969

Crépuscule d’une décennie de révolutions

Editorial
Sanctuaires

REVOIR
IL ÉTAIT UNE FOIS 1969

Prologue – Rideau de fer, statuette d’or
1969 dans les salles françaises
Hollywood 1969, horizons perdus
Horde sauvage, une innocence éclaboussée
American Zoetrope, enfermé dehors
Sharon, Roman et Bruce Lee, une histoire d’Hollywood
La guerre en shoot’em-up
Apollo 11, le jour où la Terre s’arrêta
Cinéma politique, cinéma populaire
Cannes 1969 : tout changer pour que rien ne change ?
Libération, émulation… Révolution !
Japon, aube nouvelle
Peace, love & paranoïa

CORRIGER

Charlie Chaplin, celui qui n’était rien
Mario Bava : toutes les couleurs du vice + Entretien avec Gérald Duchaussoy et Romain Vandestichele
Henri Decoin et les apparences, la preuve par quatre
Kenji Mizoguchi, portier de nuit

Critiques de : Missouri Breaks, Honky Tonk Freeway, Satyricon, Cops and Robbers, Trois femmes, Le Franc-tireur, Les Vieilles légendes tchèques, Claude Mullot, Qui a tué le chat ?, Cendres et diamants, La Belle et la Bête, Le Cavalier électrique, Zombie, La Vallée de la peur, Shampoo, Donnie Darko…

TRAVERSER

Une décennie sous influence
Les Beaux gosses : L’âge ingrat, puis la mue
Surimpressions
Buñuel avant l’Âge d’or
Portrait
« La Joie de la cinétique » – entretien avec Garrett Brown, inventeur du steadicam
Tour du monde
Toute la mémoire de l’Inde
Portfolio
Paris est toujours Paris
Remake
40 ans d’Alien : My Day by Jones

Rendez-vous
Festival La Rochelle Cinéma

Conseils
Livres

Une bouteille à la mer
Vingt mille bouteilles à la mer

Prochain numéro en SEPTEMBRE 2019